Victoire sans bavure de l’équipe de France

Pour son premier rendez vous de la rentrée, l’équipe de France de Football n’a pas manqué son match au stade de France contre l’Albanie et l’emporte 4 buts à 1

Un match abouti et la confirmation Coman

Ce match que personne n’envisageait sérieusement de perdre s’est très vite éloigné du fameux  » match piège ». L’équipe de Didier Deschamps, remaniée suite aux nombreuses blessures et cadres absents, a évité tout doutes possibles dès le premier quart d’heure.
Pourtant l’équipe albanaise, peut-être galvanisée par le couac des hymnes ( voir plus bas) a tenté un pressing haut en début de match.
Mais sans jamais paniquer, la défense tricolore, menée par un très bon Raphael Varanne, a su contenir et étouffer les velléités des visiteurs avant de lancer Kingsley Coman pour l’ouverture du score (passe de Varanne)
A partir de ce premier but, cela fut encore plus facile face à une nation classée 64eme au ranking de la Fifa.
Olivier Giroud, après avoir manqué une occasion par altruisme, à marqué le second but. Un but à la Giroud, placé où un attaquant de pointe doit être, pas le plus académique mais son 36eme tout de même en bleu, le rapprochant encore un peu plus du nombre de but de Platini ( 41). A noter un fait rare, le pénalty raté par Antoine Griezman, par ailleurs brillant tout au long du match.

En deuxième mi-temps, Kingsley Coman à confirmé son état de forme exceptionnel. Le joueur du Bayern de Munich ( 4 joueurs du Bayern étaient titulaires hier soir avec Tolisso, Hernandez, Pavard et Coman) a rayonné sur toute la partie et inscrit un doublé.

Ikoné, buteur en première

La belle histoire est pour le nouvel appelé chez les bleus. Après une entrée fracassante, apportant encore plus de vitesse, il fut récompensé par un but, le 4eme de l’équipe de France.
Seul un penalty peu évident en fin de match, sur une faute du capitaine dans sa surface à légèrement gâché la fin du match privant le capitaine Hugo Lloris d’une « clean sheet » tant appréciée par les gardiens de buts

L’impair diplomatique des hymnes

La soirée a été aussi marquée par l’invraisemblable raté lors des hymnes de chaque équipe. Au lieu de jouer l’hymne albanais, c’est celui de l’Andorre, prochain adversaire des bleus mardi au stade de France, qui a retenti. Après quelques secondes de stupeur, les joueurs ont fait interrompre l’hymne andorran. C’est alors que le speaker officiel du stade à présenté ces excuses aux supporters….arméniens ! Et 1, et 2….
Didier Deschamps s’est lui aussi excusé tout comme le Président de la République Emmanuel Macron au près des autorités albanaises.

Le prochain match de l’équipe de France se joue Mardi 10 septembre au Stade de France contre l’Andorre, dans le cadre des qualifications pour le prochains Euro.
Dans les autres matchs du groupe H, les principaux rivaux des bleus ont gagnés. La Turquie et l’Islande partagent toujours la tête du classement avec les champions du monde en titre.