Le roi Charles à Monza

Charles Leclerc gagne à Monza

Après une premiere victoire dans sa carrière à Spa la semaine passée, le jeune pilote monegasque Charles Leclerc vient de remporter le grand prix de Formule 1 de Monza en Italie, au volant d’une monoplace Ferrari.

Un week-end de F1 parfait pour Leclerc

Après sa victoire en Allemagne, très peu célébrée en raison du décès du pilote Antoine Hubert, Charles Leclerc arrivait en Italie avec une pression nouvelle. En tête de toutes les séances chronométrées, essais libres comme Q1,Q2,Q3, le pilote de la Scuderia prenait assez logiquement la pole position pour un départ au côté du quintuple champion du monde Lewis Hamilton.
C’est donc en position de force que Charles Leclerc prenait le départ ce dimanche à Monza devant 100 000 tifosi en délire, rêvant de voir enfin une voiture rouge gagner sur ses terres.
Dès la première chicane, chacun a su que le pilote maison avait toutes ces chances mais que rien n’étai acquis, tant le champion en titre semblait décidé à tuer dans l’œuf les velléités du nouveau et jeune prince de la F1.
Au bout d’une course haletante comme cette saison sait nous en faire enfin revivre, le drapeau à damier s’est abaissé au passage de la voiture italienne conduite par le nouveau roi de Monza

Le pays où Ferrari est une religion

Quand on parle de Roi Carleto ( son surnom en Italie) c’est plutôt de demi-dieu qu’il faudrait parler pour évoquer le nouveau statut de Charles Leclerc. Les supporters et tout le peuple Ferrari à travers le monde attendaient une victoire ici depuis 2010 et Fernando Alonso.
Avec ce nouveau triomphe s’ouvre une nouvelle ère pleine d’espoir dans le nouveau prodige.

Pour l’autre pilote Ferrari, Sebastian Vettel, les choses vont de mal en pis depuis plusieurs Grand Prix. Le quadruple Champion du Monde n’est plus à son niveau, se voyant très largement dépassé par son jeune coéquipier.

Les Mercredes puis les Renault

Les deux voitures aux flêches d’argent viennent compléter le podium, mais c’est Valteri Botas qui termine second devançant Lewis Hamilton.
Les Renault de Daniel Ricciardo et de Nico Hülkenberg, terminent 4e et 5e ce qui est le meilleur résultats du constructeur français,depuis longtemps, prouvant ainsi les progrès entraperçu avant la trêve de mi-saison.

Les pilotes français

Pierre Gasly sur sa Toro Rosso finit le grand prix dans les points, à la 11eme place. Le pilote français de l’écurie Haas ne se rassure pas après les déclaration de son patron d’écurie et fini 16eme après avoir encore commis quelques fautes.

Photo : Twitter / Formula1 Ferrai