Formule 1, Le bilan à mi saison

La saison de Formule 1

Les pilotes de Formule 1 sont partis pour quelques jours de vacances. C’est l’occasion de faire un bilan à mi saison après le 12 eme grand prix.

Mercedes, comme d’habitude

L’écurie allemande était attendue comme la grande favorite, et elle ne déçoit pas, avec un Lewis Hamilton toujours aussi spectaculaire et efficace. Tenante du titre des constructeurs depuis 2014, Mercedes fait une première moitié de championnat quasi parfaite avec 10 victoires sur les 12 premières courses et surtout 7 doublés ! On ne voit pas ce qui pourrait empêcher Les « flèches d’or » de conserver le titre en fin d’année, avec 150 points d’avance sur Ferrari et 194 sur Red Bull !
Il en est de même avec le pilote leader, Lewis Hamilton qui écrase la concurrence. Le deuxième pilote Mercedes, à savoir Valterri Bottas est second au classement, mais déjà loin au nombre des points.

Verstappen, la confirmation…enfin

Max Verstappen est le pilote qui a le mieux réussi sa première partie de saison après le britannique bien sûr. Avec 2 victoires pour 3 podiums et une pôle en Hongrie, le pilote aux 92 GP semble avoir franchi un cap cette année. C’est en tout cas l’homme en forme de cette première moitié de saison confirmant son statut de leader chez Red Bull devant Pierre Gasly.

Ferrari, pas si mal mais doit mieux faire

Cette année, on sent les Ferrari toutes proches de pouvoir faire de grandes choses, mais sans jamais y parvenir. Pourtant les deux pilotes de la Scuderia montrent de vraies capacités à gagner comme Charles Leclerc au Grand Prix de Bahreïm ou Sebastian Vettel au Canada. Mais les faits de courses, des stratégies d’équipe, des problèmes mécaniques ou des petites erreurs de pilotage viennent systématiquement contrarier les espoirs des voitures rouges, repoussant à plus tard une première victoire cette année.
L’équipe italienne attend cette confirmation pour retrouver un peu le lustre d’antan

Grand Prix Formule 1

McLaren, le timide retour

Autre marque qui voudrait retrouver un peu de sa superbe, l’écurie britannique McLaren refait un peu surface après des années d’anonymat. Actuellement quatrième au classement des constructeurs, elle montre des possibilités régulières de podium avec son pilote leader Carlos Sainz de nouveau « compétitif ». A suivre pour des belles places d’honneurs dans les mois à venir.

Renault déçoit, comme Gasly et Grosjean

Le constructeur français est encore en deçà des attentes et des objectifs fixés en début de saison, à savoir à minima la 4 ème place constructeurs et des podiums réguliers.

Le pilote français de chez Red Bull Pierre Gasly tarde à confirmer les espoirs mis en lui suite à sa promotion ( passage de Toro Rosso à l’écurie mère Red Bull). Seule sa performance en Grande Bretagne ( top 4) plaide pour lui, au point de mettre en péril sa place tant la concurrence de jeune pilotes de F1 pousse derrière. Les prochains Grand Prix seront déterminant pour lui.
Il est en de même pour Romain Grosjean qui multiplient les faits de course, les incidents et les abandons, pas aidé il est vrai par une voiture ( Haas) pas toujours très performante

Il reste 9 Grand Prix pour finir la saison