Championnat du monde de natation 2019 à Gwangju : A l’aube de Tokyo 2020

Mondial de natation 2019

Le 12 juillet 2019, ce vendredi commence les championnats du monde de natation en Corée du Sud, à Gwangju. C’est le dernier événement mondial avant les JO de 2020 à Tokyo, les nageurs vont montrer dans ce championnat qu’ils sont parés à obtenir les médailles de Tokyo.

Le mondial de natation de Corée du sud réunit les épreuves de plongeon et natation dans le centre aquatique de l’université de Nambu, le water-polo sur le terrain de la même université, le plongeon de haut-vol dans l’université de Chosun, la natation synchronisée dans le gymnase de Yeonju et enfin la nage en eau libre dans le Yeosu Expo Ocean Park.

Les américains toujours en tête de liste

Les favoris de cette édition sont bien évidemment Katie Ledecky spécialiste de nage libre, quatorze fois sacrée championne du monde à seulement 22 ans, elle a une voie toute tracée pour marquer l’histoire, et le nageur Caeleb Dressel, sept fois médaillé d’or à Budapest. 

Muller pour représenter la France

Très remarquée à cause de sa disqualification durant les JO en 2016, Aurélie Muller compte bien revenir en force et montrer tous ses talents en vue des JO de Tokyo. Son objectif est clair, obtenir un billet pour les JO 2020, elle va donc devoir se classer parmi les 10 meilleures nageuses du 10 km à Yeosu. 

Aurélie n’est pas la seule tricolore a visé cet objectif, Lara Grangeon, Marc-Antoine Olivier et David Aubry souhaite eux aussi montrer l’étendue de leurs talents.

Auffret n’a que la médaille olympique en tête

Contrairement au JO 2016, Benjamin Auffret veut cette fois-ci marcher sur le podium olympique, son objectif est d’obtenir la qualification pour les JO de Tokyo afin d’éviter de la jouer trois mois avant la compétition et ainsi se permettre une bonne préparation.