Le pire tirage pour la France

Euro Football 2020 UEFA

Hier se déroulait le tirage au sort des poules du prochain Euro de Football 2020. Avec une organisation déjà très compliquée à comprendre pour le déroulement des matchs, ce tirage au sort ressemblait plus à un problème de mathématiques du bac S qu’à une possibilité sportive.

Les chapeaux rendent leur verdict

On savait qu’en étant reversée dans le chapeau 2, l’Equipe de France allait forcément rencontrer une « grosse » équipe. Mais c’était sans tenir compte, en plus, des obligations géopolitique pour éviter des rencontres entre coorganisateurs et autres considérations qui laissent perplexes.
Il y avait donc des chances d’avoir un tirage plutôt très favorable et bien sûr l’éternel  » groupe de la mort ». Mais avec la chance de Didier Deschamps, pas de soucis ! Sauf que….

La chance à Dédé n’y a rien fait

Cette fois, il faudra se passer du facteur  » chance à dédé », de toute façon peu pragmatique. Car la France à hérité du pire tirage possible avec un groupe F constitué de 4 équipes ( 3 seulement sont connues) regroupant l’Allemagne, le Portugal et la France, plus un pays issus des barrages restant à jouer mais qui pourrait être l’Islande !
Il s’agit donc du groupe qui verra s’affronter le champion du monde en titre, contre le champion d’Europe en titre et le champion du monde précédant ! Difficile de faire pire…ou mieux selon comment on se place.

Alors certes, le calcul des probabilité pour les chances de qualification sont très aléatoires depuis ce dimanche. Mais cela donnera de très belles rencontres en commençant dans le dur de suite. Le premier match se fera contre la Manshaflt le 16 juin à l’Allianz Arena de Munich.
Le 20 juin, les français joueront contre l’équipe inconnue, puis le Portugal le 24 juin à Budapest…soit 3 gros matchs en 8 jours !

Difficile mais pas si injouable que ça

Les allemands et les portugais ne doivent pas être satisfait du tirage

Guy Stephan

Il faut partir du principe que personne ne voulait jouer dans le groupe de la France, issue du chapeau 2. L’équipe de Didier Deschamps est championne du Monde et très embêtante à jouer. A part peut-être la Belgique qui cherche une revanche post mondiale, aucune n’équipe ne souhaitait jouer les bleus.

De plus, pour passer ce tour de poule, il faudra soit être parmi les deux premiers soit être parmi les 4 meilleurs troisième de l’ensemble des poules.
Donc 2 ou 3 victoires placent l’équipe sur le chemin des éliminations directes.
Mais 1 victoire contre le barragiste et 2 nuls contre le Portugal et l’Allemagne ( soit 5 points) peut aussi faire de la France un bon troisième, candidat à la suite des festivités.