Le bilan à mi-saison

Football Ligue 1

Ca y est, la trêve hivernale est arrivée dans le championnat de France de football. La ligue 1 conforama va donc connaître quelques jours de pause avant les traditionnels embouteillages de calendriers des mois de janvier, février et mars.
C’est aussi l’heure d’un premier bilan à mi-saison.

Le podium de mi saison

Paris, toujours devant

A l’heure de tourner la page 2019, le Paris Saint Germain est bien à la place qui lui était promise au début de la saison.
Et même si tout ne fut pas parfait, le PSG est monté en puissance au cours de l’automne pour ne plus laisser aucun doute : le titre de champion de France ne peut-être que pour eux cette année encore, tant il domine le championnat!
Pourtant en ce 21 décembre, si l’équipe parisienne tourne bien en tête, les 3 défaites de la saison font un peu désordre dans le tableau de marche. D’autant que le parcours en Champion’s League n’a pas non plus levé les doutes, même si sur le plan comptable, c’est quasi parfait ( 5 victoires, un nul comme le Real à Madrid).
Mais depuis quelques rencontres, les stars du PSG sont de nouveau à la hauteur des attentes en commençant par le quatuor d’attaque Mbappé – Neymar – Icardi – Di Maria qui semble intouchable cette année. A suivre donc en février pour le vrai objectif de la saison, en commençant par le Borusia Dortmund.

Marseille, le dauphin de moins en moins surprise

Avec un nouvel entraîneur et seulement 2 nouvelles recrues, la saison s’annonçait laborieuse pour le supporteur marseillais. Et les premiers résultats semblaient leur donner raison. Après une fin de mercato rocambolesque ( l’épisode Rongier) la presse n’hésitait pas à parler de future saison galère. Mais André Villas Boas n’a jamais changé sa communication, même avant le fameux PSG-OM. Le plus important allait arriver. La claque 4-0 du classico, puis la piteuse élimination en coupe de ligue face à une pauvre équipe de Monaco semblait aller dans le sens des plus pessimistes. Mais voila, l’entraineur de l’OM avait bien raison, avec une série de 6 victoires ( 7 victoires et 1 nul en 8 matchs) l’Olympique de Marseille est un solide dauphin du PSG, et les ambitions du coach ne semblent plus irréalisables, avec un retour de l’OM en Champion’s league.
Il faudra sans doute apporter quelques ajustements au Mercato et espérer le retour de Thauvin pour épauler Payet, Benedetto et Samson, les hommes en forme du côté du Vélodrome.

Rennes, les bretons confirment

Rennes était resté sur une victoire en finale de la Coupe de France sur le PSG, un superbe parcours UEFA et un bon début de saison. Mais les résultats de l’équipe de Julien Stephan n’ont pas été assez réguliers pour garder cette équipe au plus haut. Les tensions entre dirigeants et staff sont réapparues et les doutes avec. Rennes est pourtant revenu, enchaînant 5 victoires d’affilé pour occuper la 3eme place à la fin des matches aller à 5 points de Marseille ( 1 match en moins) . Ce Rennes Marseille sera d’ailleurs le 1er match de janvier, un match qui pourrait peser très lourd pour la suite. L’équipe du Stade rennais est portée par quelques révélations individuelles comme Mbaye Niang et surtout Eduardo Camavinga, la révélation de ce début de saison.

Les poursuivants

Parmi le groupe assez serré de poursuivants, on retrouve les traditionnels outsider toujours bien placés comme Lille, Bordeaux ou Montpellier, les déceptions comme Lyon ou pire Monaco, et les bonnes surprises comme Nantes, Reims et Angers ( resté sur le podium plusieurs semaines !)

Lyon, au bord de la crise

Parmi ces équipes, le cas lyonnais focalise beaucoup de tension. Après le départ de Génésio et l’arrivée d’un nouveau duo, le président lyonnais Jean Michel Aulas a repris la main en se séparant de son entraîneur brésilien pour faire appel à l’ancien « ennemi » Garcia. Et pour l’instant, malgré une qualification pour les 8eme en Champion’s League, l’atmosphère est proche de l’implosion. Incidents graves avec les ultras, blessures très graves de Memphis Depay ( ligaments croisés et saison terminée) et contre performances sur le terrain, placent l’OL dans une position peu enviable de 12eme avec 12 points de retard sur le second Marseille

Monaco, rien n’est simple

La dernière journée laisse planer un doute sur l’avenir de Leonardo Jardim, l’entraineur de Monaco. Quasi condamné juste avant ce match, la large victoire surprise 5 buts à 1 contre Lille, alors 3eme de L1 laisse un répit potentiel à l’équipe. D’autant que cela replace l’équipe du rocher à la 7eme place de la L1. Mais le mal est profond sur le terrain et dans les vestiaires. Des joueurs comme Ben Yedder portent l’équipe à bout de bras et font office d’arbres qui cachent la forêt : le faible niveau d’une équipe aux moyens très important.

Celles dont on attend plus en 2020

Saint Etienne et Nice sont les deux équipes que l’on attendait bien plus haut dans les classements.
Nice a connu un début compliqué par un rachat (trop) long à se décider. Maintenant que Ineos possède officiellement l’équipe du sud est, et que les choses sont aplanies entre l’entraîneur Viera et les dirigeants, on peut imaginer que le mercato d’hiver viendra renforcer l’équipe.
A la différence de Saint Etienne où Claude Puel, l’entraîneur nommé en cours de saison, sait qu’il ne dispose pas d’un budget pour faire des folies en janvier. Malgré une très belle série de victoires débutée lors du derby contre Lyon, les Verts montrent des faiblesses récurrentes.

Les équipes en danger

Après 19 rencontres disputées, 2 équipes semblent déjà quasi condamnées.
Nîmes et Toulouse connaissent les mêmes séries de défaites, très préoccupantes pour le nombre de point mais aussi dans la manière. Toulouse a bien remplacer son entraîneur mais rien n’y fait, le contenu est toujours peu convaincant.
Juste au dessus, 4 équipes vont sans doute se battre pour rester au dessus de cette fameuse 18eme place, synonyme de barrage. Il s’agit de Brest, Dijon, Metz et Amiens.

Un mercato d’hiver très agité en France

A suivre donc à partir du 10 janvier pour la 20eme journée. Mais d’ici là, le mercato d’hiver ouvrira ses portes le 1er janvier. Et il s’annonce très agité pour certaines équipes.
C’est sans doute l’Olympique lyonnais qui sera l’agitateur principal. Suite aux blessures des dernières semaines, du départ programmé de Marcelo et des nombreuses déceptions ont peut imaginer l’équipe de Jean Michel Aulas tenter quelques gros coups.
Du côté du PSG, les stars sont bien au rendez vous. Neymar, Mbappé, Icardi pourraient être rejoint par des joueurs sur les côtés et au milieu du terrain. On sait que Leonardo a quelques bons coups de prêts !
Marseille, même avec peu de moyens financiers, redevient sexy avec sa seconde place, son entraîneur plébiscité de tous et l’espoir de revoir l’Europe. Mais il faudra des départs pour voir des joueurs arriver, avec le risque de casser la dynamique.
Rennes est pour l’instant plus préoccupé de résister à la cours très marqué du Real par exemple pour sa star montante. Idem pour l’équipe de Lille qui va sans doute recevoir des offres dès cet hiver pour son serial buteur Victor Osimhen. Angers pourrait perdre son jeune joueur Aït-Nouri contre une coquette somme à réinvestir en L1 ou L2….le fameux jeu des chaises musicales.
Autre équipe dynamiteuse du mercato ces dernières années, l’AS Monaco attend de confirmer son entraîneur pour vendre et acheter, comme chaque année.
A suivre donc très bientôt dans nos prochains sujets Mercato