LDC : Lyon rejoint Paris en quart de finale

Olympique Lyonnais

C’est un exploit qu’a réalisé l’Olympique Lyonnais hier soir, lors du match retour des 8emes de finale de la Champion’s League de Football.
Vainqueur 1 à 0 à l’aller à Lyon, dans un match jouait juste avant le confinement, l’équipe française n’était pas favorite face à l’orge italien. Et pourtant, malgré une défaite 2 buts à 1, ce sont bien les joueurs lyonnais qui joueront le final 8 à Lisbonne dans quelques jours

La Juve, bien qu’ayant remporté son 9eme titre de champion d’Italie d’affilé n’était pas aussi sereine que l’on pouvait l’imaginer. Le Scudeto terminé dans une impression très mitigée, l’équipe de Cristiano Ronaldo ne donnait pas tous les signaux de sérénité que l’on peut attendre d’une aussi grande équipe européenne. Pourtant, avant le début du match, jouait à huit clos, c’était bien les turinois qui avaient la préférence des parieurs.

L’exploit malgré la défaite

Mais le début de match et le penalty obtenu par Aouar et transformé par le capitaine Depay ( une panelka osée à ce moment du match) ne tournait absolument pas à l’avantage des italiens. Bien au contraire, en dominant territorialement, ils ne parvenaient pas à bouger le bloc mis en place par le coach Rudi Garcia. Il fallu attendre un nouveau penalty, sur une nouvelle décision litigieuse ( comme le premier, contestable et discutable sur le fond) pour voir la Juventus revenir à égalité, juste avant la pose, via l’inévitable Ronaldo.
La seconde période fut elle aussi largement dominée par l’équipe locale, mais sans trouver la faille jusqu’à la 70eme minute et un coup de canon magistral de Cristiano, s’offrant un doublé prometteur.
Il restait alors 20 minutes et 6 d’arrêts de jeu à tenir pour la défense lyonnaise, espérant un bon coup à jouer en contre pour tuer le suspens.
Au bout du temps réglementaire, malgré les nombreuses attaques italiennes, le gardien lyonnais Lopes et sa défense ne furent plus pris à défaut. Le coup de sifflet final confirmant la qualification de Lyon pour les quarts de final, malgré une défaite à Turin.

La désillusion de la Juve

Pour la Juventus et son entraîneur Sari, c’est un vrai coup de massue à la hauteur de l’exploit réalisé par l’équipe française. Toute l’Italie était certaine de voir les bianconeri retourner la situation et même l’emporter de façon confortable. La chute n’en est que plus grande. L’onde de la défaite devrait celer le sort du technicien italien, contesté depuis des mois et laisser des traces profondes chez le champion d’Italie en titre.

Le rêve continu pour l’OL

Pour les lyonnais au contraire, cette qualification surprise est un bol d’air appréciable dans une saison très difficile. Non qualifié pour une coupe européenne la saison prochaine ( 7eme du championnat et battu en final de la coupe de la Ligue par le PSG) leur seul espoir d’être engagé sur la scène européenne en septembre est maintenant de gagner cette ligue des champions lors des matchs du Final Four au Portugal, lors de matchs à élimination directe. Cela passe par une victoire contre Manchester City de Guardiola ( qui a éliminé le Real de Madrid hier soir) puis une victoire contre le vainqueur de l’autre match star entre le Barça et le Bayern de Munich ( mise à jour de l’article avec les résultats du 08/08) et enfin peut-être retrouver le Paris Saint Germain en finale ?

Pour autant, cette victoire ne masque pas les défauts du jeu lyonnais. Mais elle à le mérite de montrer une vraie combativité de l’équipe, même quand certains leaders sont moins présents. La hargne de Rudi Garcia n’y est sans doute pas pour rien, ni la faiblesse inquiétante de la Juve. Quoi qu’il en soit, c’est un véritable exploit réalisé par l’Olympique Lyonnais qui tombe l’un des grands d’Europe, et qui place 2 équipes françaises en quart de finale de la Ligue de Champion, ce qui n’était plus arrivé depuis 2015 ( PSG et Monaco) et 2010 ( Lyon et Bordeaux)

Crédit photo : Twitter Olympique Lyonnais officiel