1er bilan du tour de France après 10 jours de course

Tour de France 2019 FB

En cette journée de repos pour les coureurs du Tour de France cycliste, il est intéressant de tirer un premier bilan des forces en présence, des confirmations, des surprises voire des déceptions.

10 jours intenses pour un très grand cru !

Après le départ de Belgique, le Tour de France 2019 n’a connu aucun moment de calme pour un millésime qui jusqu’à présent est vraiment très excitant.
Dès le deuxième jour et le contre la montre par équipe, les bonnes surprises ont commencé avec le très bon résultat de l’équipe de Thibaut Pinot La Française des Jeux.
En effet, ce contre la montre fut pendant longtemps un juge de paix totalement rédhibitoire pour les équipes françaises. Et même si personne n’a gagné le Tour lors de cette deuxième étape, certains comme Romain Bardet se sont mis en mauvaise posture.

La place aux sprinteurs

Les journées « réservées » aux sprinteurs ont vu la confirmation des hommes forts attendus dans les finish pour spécialistes. Peter Sagan a bien sûr sont maillot vert sur les épaules même si des coureurs comme Viviani peuvent lui contester les victoires d’étapes ( une chacun pour l’instant).

La folie jaune Julian Alaphilippe

Tour de France Julian Alaphilippe - Facebook Tour de France
Julian Alaphilippe | Facebook TourDeFrance

C’est sans conteste la belle histoire que tous les amateurs du Tour de France souhaitaient voir pour le début de la Grande Boucle. Le numéro 1 mondial en cette année 2019 était attendu par tous les fans français espérant revoir du panache et un maillot jaune sur des épaules tricolores. Ce fut chose faite dès le 3eme jour dans des conditions idéales pour le puncheur français.
Et même s’il perdit le maillot dans la célèbre Planche des Belles Filles au profit du grimpeur italien Ciccone, tous les signaux étaient au vert pour qu’il le récupère à Saint-Etienne à deux pas du stade Geoffroy Gichard.
Cette étape qui a doublement ravi les fans de vélos français avec la confirmation de la très grande forme de l’un des favoris pour la victoire finale Thibaut Pinot auteur d’un grand numéro en accompagnant Alaphilippe dans sa quête de temps.
Malheureusement, la journée de lundi et l’étape vers Albi a peut-être tempéré les ambitions du français avec un fameux coup de bordure.

Et les autres favoris ?

Tour de France 2019 – Facebook/Tour de France

Mais qu’en est-il des grands favoris du Tour ? En l’absence de Christopher Froome ou de Dumoulin, Geraint Thomas est le favori pour se succéder sur la première place du podium, aidé par une équipe rebaptisée ( Inéos au lieu de Sky) mais toujours aussi performante, du moins sur le papier, car elle ne fut absolument pas royale dans cette première partie du tour, comme en témoigne la chute collective avant Saint Etienne.
Dans la même équipe, le colombien Egan Bernal est sans doute le concurrent le plus solide pour aller chercher un 1er maillot jaune.
Ils sont d’ailleurs classés à la seconde et troisième position, à un peu plus d’une minute du maillot jaune de Julian Alaphilippe.
D’autres noms comme Adam Yates, Nairo Quitana, ou Thibaut Pinot devront se découvrir et attaquer dans les prochaines étapes de montagnes pour pouvoir espérer gagner à Paris après les étapes alpines.
Pour Romain Bardet, Rigoberto Uran, Jackob Fulsang ou Alejandro Valverde, les affaires sont déjà mal engagées et il faudrait plusieurs exploits pour les voir remonter au classement.

La montagne arrive pour mettre de l’ordre

Ce sont bien sûr les épreuves les plus populaires, celles qui vont voir les masques tomber. Impossible de faire semblant dans les pentes des Pyrénées qui arrivent très vite, puis celles des Alpes en fin de Tour. Restent tout de même quelques épreuves piégeuses pour les favoris comme ce contre la montre individuel entre les montagnes du sud ouest ou la journée très accidentée entre Pont du Gard et Gap avant les Alpes.

Photo : Facebook/TourdeFrance