Stade Brestois 29 : passer les fêtes au chaud

By
Updated: novembre 29, 2016
14915624_1759782524239158_1546366212421625835_n

En début de saison, personne ou presque n’attendait réellement le Stade Brestois jouer les premiers rôles de cette Domino’s Ligue 2. Pourtant Brest est dauphin de Troyes, ex-club d’un certain Jean-Marc Furlan, nouveau tacticien des Ty-Zefs …

Un début de saison canon

A l’heure actuelle, le Stade Brestois pointe à la troisième place du championnat, juste derrière le leader troyen que Jean-Marc Furlan connaît si bien et son dauphin Reims. Au-delà de ce fait établi depuis déjà des mois, il faut souligner que les hommes de Jean-Marc Furlan ont surtout occupé la première place durant plusieurs journées. La prochain rencontre des stadistes, ce soir à 21 heures contre Troyes justement, sera le premier tournant de la saison pour des finistériens qui ne demandent qu’à engranger des points. Et avancer, sans trop calculer.

Quelques moments difficiles

Malgré sa bonne santé sur le plan comptable : 28 points récoltés en 16 matchs, les Rouge et Blanc sont actuellement sur une dynamique qui laisse suggérer aux autres prétendants à la montée que rien n’est encore décidé à la mi-championnat. En effet, les clubs du haut de classement bataillent dur pour conserver leur place ou mieux, faire un bond dans le tableau. Brest, à trois matchs de la fin de la poule aller, n’est pas encore assuré mathématiquement de rester dans les cinq premières places du classement. Et cela peut inquiéter après deux défaites à domicile et une déconvenue 3 à 0 contre Amiens à l’extérieur.

Renouer avec la victoire

Mais cette inquiétude est à relativiser. Le Stade Brestois, en début d’exercice, n’a jamais parler de montée mais plutôt d’un nouveau projet sur trois ans, imaginé par Denis Le Saint, président du club et son entraîneur, Jean-Marc Furlan. Il va de soi que l’équipe est capable de faire de beaux matchs mais il faut aussi comprendre que tout ne peut pas être parfait. Et Jean-Marc Furlan le sait pertinemment, il faut juste trouver l’équilibre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il connaît déjà la recette d’une (éventuelle) montée en Ligue 2.

La cote du Stade Brestois pour ce match est à 2,20. Plus d’informations sur www.wincomparator.com>

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *