Mathieu Gagnon: « On adore jouer à la maison! »

By
Updated: octobre 11, 2015
11988529_1023330744368078_4758085944197883019_n

Mathieu Gagnon, 22 ans, fait partie des recrues arrivées à la pointe du Finistère pour renforcer les rangs des Albatros de Brest. Ses débuts au hockey, son expérience au Canada, ses ambitions en Ligue Magnus, le natif de Gatineau nous dit tout. Interview.

Mathieu, tu fais partie des neuf recrues de Albatros de Brest cette saison. Peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis Mathieu Gagnon, j’ai 22 ans et je suis défenseur gauche aux Albatros de Brest. J’ai débuté le hockey lorsque j’avais 4 ans et j’ai joué tout mon hockey mineur à Gatineau, ma ville natale. J’ai continué ma formation (mon hockey junior) à Gatineau ainsi qu’à Chicoutimi. Après cela, j’ai réussi à devenir joueur professionnel en évoluant dans deux clubs en une saison: tout d’abord chez les Elmira Jackals puis chez les Missouri Mavericks (ECHL). Ensuite, j’ai décidé de me diriger vers l’Europe en signant pour Briançon l’annee dernière mais malheureusement, une opération a fait bousculer ma saison… Et cette année, je suis à Brest et j’en suis très heureux !

Pour quelle raison as-tu rejoint les Albatros de Brest cette saison et comment les contacts se sont-ils établis ?

En fait, cela s’est fait très simplement: mon agent et Sébastien Oprandi ont communiqué pendant l’intersaison et puis j’ai aussi parlé avec mon ami Alex Quesnel qui ne m’a dit que du bien de l’organisation du club. Par conséquent, le choix n’a pas été difficile malgré les offres d’autres équipes en France.

Tu es un jeune défenseur, tu as fait tes classes hors Europe, quel est ton objectif personnel pour cette saison à Brest, en Ligue Magnus ?

Je veux aider l’équipe à être compétitive à chaque match pour que nous puissions gagner et aller le plus loin possible. Pour le reste, je ne me fixe d’objectif personnel à proprement parler. Si je joue bien et que l’équipe va bien, alors les buts, les passes, les points viendront tout seuls.

As-tu suivi les dernières saisons des Albatros en Ligue Magnus et connaissais-tu des joueurs avant d’arriver dans l’équipe ?

Je ne suivais pas nécessairement les résultats de l’équipe mais je parlais très  souvent à mon ami Alex Quesnel. J’avais donc alors des nouvelles de façon quotidienne. Et avant d’arriver, je connaissais personnellement Alex Quesnel, Christian Ouellet et Antoine Bonvalot.

Comment définirais-tu ton style de jeu et que penses-tu apporter à l’équipe ?

Je suis un défenseur à caractère offensif. Mais j’aime aussi me préoccuper de ma défensive donc je dirais que je peux amener de l’offensive à l’équipe ainsi que du jeu, du soutien, en avantage numérique.

12063806_1629056754043754_6824713268235874098_n

La saison est déjà lancée alors quel est ton regard sur l’effectif et sur le niveau de l’équipe ?

Je crois qu’on a une équipe qui se donne la chance et les moyens de gagner chaque match. Je suis convaincu que l’on peut créer de belles surprises cette saison…

Tu as pu découvrir le Rïnkla Stadium, que penses-tu des supporters brestois ?

 Les supporteurs ici sont exceptionnels ! J’ai vu beaucoup d’équipes et beaucoup de supporteurs et je vous assure que ceux de Brest sont très bons ! Ils nous encouragent , ils sont toujours derrière nous, et cela fait du bien. On adore jouer à la maison !

Pour que les supporters brestois apprennent un peu plus à te connaître, comment décrierais-tu ton caractère ?

Je pense être quelqu’un d’aimable, de généreux et d’assez perfectionniste. Ce sont mes trois grandes qualités même si être perfectionniste peut des fois être un défaut. En revanche, j’ai tendance à être un peu susceptible.

Ton numéro de maillot a-t-il une signification particulière ? 

Je porte le numéro 65 car c’est l’année de naissance de mon père, et aussi le numéro d’Erik Karlsson, défenseur suédois que j’apprécie beaucoup et qui  joue en NHL chez les Sénateurs d’Ottawa. L’an passé, j’avais le numéro 64 en référence à l’année de naissance de ma mère qui est malheureusement est décédée il y a deux ans.

Quelle est ton équipe de hockey favorite et quelles sont tes passions hors glace ?

Je supporte les Chicago Blackhawks en NHL. Pour ce qui est de mes passions, j’aime bien jouer au golf et sinon lire des livres, en particulier sur l’histoire.

Maintenant que tu es bien installé, que penses-tu Brest et de ses environs ?

Tout se passe très bien. J’aime la ville, c’est assez grand. C’est sûr que c’est différent de mon chez moi mais j’aime beaucoup la culture et les gens ici.

Un message à destination des supporters des Albatros de Brest ?

Continuez de nous encourager comme vous le faites si bien, vous nous aidez beaucoup ! On va travailler fort cette saison pour gagner le plus possible.  Vraiment, merci beaucoup de votre soutien !

Crédit photo: Nicolas Stéphan et Laurent Tonet 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *